Sidekicks

 

Devenu une référence dans l’organisation de soirées rap/r’n’b à Paris, Golden Years reviendra le dimanche 30 avril au Djoon (dans le 13ème arrondissement). Et le programme est plutôt alléchant, avec une thématique spéciale West Coast vs East Coast et DJ Crazy B (Alliance Ethnik, Birdy Nam Nam) comme invité d’honneur. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous ici. Et comme l’Abcdrduson est partenaire de l’évènement, rendez-vous sur notre page Facebook pour gagner des invitations.

Récit léger et plein d’humour des tracas de la vie d’artiste, « Behind the scenes » annonce le premier long format commun de DJ Format et Abdominal, Still Hungry, qui sort dans quelques jours. L’autre single, « We say », et son clip qui rebondit de Brighton à Toronto, est tout aussi sympa. La première collaboration des deux hommes, l’un anglais, l’autre canadien, datait de 2003, sur Music for the Mature B-Boy – ils ont pris le temps et, semble-t-il, ils ont bien fait. Une date de concert est prévue début juin à Paris au Petit Bain, dans le 13e arrondissement. Ça tombe bien : le groupe a très bonne réputation sur scène.

Logo Tacchini sur la cuisse, virgules aux pieds, Demi Portion tape quelques pas de danse sur un beat funk et sous le soleil de Sète. Le refrain de son dernier titre, « Un long voyage » fait écho au générique du Livre de la jungle et à l’instar de l’album 2 Chez moi, allie fraîcheur et classicisme. À trente ans passés, Demi Portion semble bien jeune alors même que l’essentiel de ses références sort tout droit d’une époque dont les moins de vingt ans n’ont que peu de souvenirs. Il convoque La Haine et la Scred pour un titre pourtant entièrement écrit au futur, et rappe la joie d’écouter hier, de vivre aujourd’hui et de voir demain. Peut-être est-ce un peu convenu, mais il n’en reste pas moins que c’est une bouffée d’air dont le printemps 2017 aurait tort de se priver.

Pour sa résidence mensuelle avec l’équipe NoHell au Nouveau Casino, l’Abcdr sera représenté par Nemo & Noumzee. Toute ce petit monde animera ainsi ce jeudi 13 avril l’aftershow de Ninho, nouveau poids lourd du rap français. Pour l’occasion, ils seront accompagnés de DJ Quick, le dj officiel de Ninho. Entre classiques et nouveautés, tout le meilleur du rap et du R&B sera présent dans toutes ses largeurs.

Plus d’informations sur l’évènement.

À la fin du mois de mai sortira Black Beach, fruit de la collaboration entre le rappeur de Detroit ZotheJerk (Zo pour les intimes, mais à ne pas confondre avec le nôtre) et le beatmaker canadien Frost Gamble. On y retrouvera, entre autres invités, Sadat X, qu’on retrouve sur le premier extrait de l’album, « Risk vs. Reward » (écoutable ci-dessus), et Guilty Simpson. Pour en savoir plus, voir l’interview ci-dessous, réalisée par InTheMood.tv.

C’est un bel événement. Monte Booker, membre du label Soulection et producteur attitré de Smino, sera de passage au Candy Shop ce samedi 8 avril pour un set exclusif. Il sera accompagné des nouveaux espoirs Crayon, Keight et Kolyma. Avec la réalisation du magnifique Blkswn (chroniqué dans Lumeur) mais aussi son travail pour Ravyn Lenae ou Jay2, Monte Booker montre une capacité hors norme à illustrer sa musique avec de multiples éléments minimalistes et former ainsi un tout quasi chimique. Pour admirer ce grand art, nous vous offrons des places sur facebook. N’hésitez plus !

Plus d’informations sur l’événement.

Ce samedi 08 avril, Rome Fortune et DTWEEZER se partageront la scène du New Morning, pour la prochaine soirée Could You Please ? dont ils sont les invités. Le premier, régulièrement présent dans nos diverses sélections depuis quatre ans, viendra depuis Atlanta faire souffler un vent d’Amérique dans la salle parisienne. Quant à DTWEEZER, son nom est bien connu des auditeurs d’A2H, Hamza ou Deen Burbigo, et nul doute que son set sera à la hauteur de son CV.

Associé à l’événement, l’Abcdr vous fait gagner des places sur Facebook ! Et pour ceux qui n’auront pas la chance de gagner, le prix de l’entrée (de zéro à cinq euros) se jouera aux dés.

 

S.Pri Noir est de ces rappeurs dont la majeure partie des observateurs du rap s’accorde à dire qu’ils sont à la fois talentueux et travailleurs, mais qui ont du mal à franchir le pallier d’une exposition bien plus large. Depuis l’invitation par Nekfeu sur « Ma dope », la situation semble se décanter pour le Parisien, désormais égérie pour Adidas. Et si nul ne peut prédire ce qui se passera pour lui demain, il est certain que S.Pri Noir a les ressources pour devenir une tête d’affiche incontournable, comme en atteste son nouveau morceau «  Skywalker », magnifiquement produit par Reek Starcks et Hugz Hefner. Une voix reconnaissable entre toutes, autant de flow(s) au micro qu’à l’image, S.Pri est prêt pour de grandes choses.

Vous le connaissez si vous suivez régulièrement l’Abcdr mais aussi NoFun ou La Sauce sur OKLM Radio. Le Captain Nemo est souvent sur tous les fronts et il continue en lançant sa chaîne sur YouTube avec derrière la caméra un autre habitué de nos colonnes, Noumzee.

L’ambition de la chaîne est de parler largement de culture : rap bien sûr, mais aussi cinéma, funk, série, soul, bd, golf ou même baseball. Le premier format nommé Lumeurdujour est une chronique à brûle-pourpoint des dernières sorties ou découvertes de Nemo, sans limite et sans étiquette. Lancée il y a une semaine, Lumeur a déjà balayé les projets de Stormzy, Kendrick Lamar, J.I.D ou même Mike Will Made It ci-dessus. Ce n’est que le début et le meilleur est à venir donc abonnez-vous pour rester à l’affût de l’actualité foisonnante du rap américain et français mais pas que. Dans tous les cas de figure, Lumeur est pour vous.

On ne l’attendait plus mais le voilà enfin : le nouvel EP de Jean-Baptiste, anciennement appelé UnSaleNoir. On vous avait touché un mot de cet artiste atypique d’Elbeuf (banlieue rouennaise) dans notre bilan de l’année 2013. Voici ce qu’on disait alors de lui : « UnSaleNoir est un rappeur dont on ne sait plus trop bien si la création relève davantage du génie ou de la folie, tant il vous perd et vous captive à la fois. Pourriture Noble, premier EP du bonhomme, est la confirmation qu’à Rouen plus qu’ailleurs, les artistes à part poussent comme des champignons. » Et notre avis n’a évidemment pas changé d’un iota. Alors prenez le temps de savourer ce nouveau projet nommé Mouton pas content car on reparlera de son énigmatique auteur dans les prochaines semaines.