Sidekicks

Certains ne le connaissent pas, d’autres l’ont repéré au gré de ses rares apparitions. L’Abcdr a passé un peu de temps avec lui ces derniers jours. Et autant vous dire que ça va se voir dans les semaines à venir car le talent le plus fantomatique du rap français va squatter nos pages cet automne. Mais de qui parle-t-on ? De JP Manova, qui contrairement aux apparences n’est ni atteint du syndrome de la feuille blanche, ni porté à faire des morceaux restant lettre morte. Nodey & Omar, Flynt ou Rocé ne se sont jamais trompés en invitant Djeep Manova sur leurs disques ou mixtapes. Et on assénera cette grosse impression en vous faisant profiter de l’EP à venir de Djeep et des quelques clips qui vont l’accompagner. Mais pour commencer, rappelons l’essentiel en vous renvoyant au mix de Corrado consacré au bonhomme. Considérez ça comme le hors d’œuvre, et préparez-vous à accueillir ce projet avec la faim de bouffe-tout.

Radio Bitume méritait mieux que la sortie la plus à l’arrache de l’histoire du rap français. Lino a donc bien raison d’en remettre les meilleurs morceaux au goût du jour. Djimi Finger cède la place à Suther Kane Films à la production, le clip plonge dans l’antre de la folie : ça suffit pour que « Wolfgang » s’offre une nouvelle jeunesse, accompagnée d’un sacré souffle épique. L’album lui s’appelle Requiem, et sort le 12 janvier prochain. Et on l’attend, cela va sans dire.

Mieux vaut tard que jamais pour l’annoncer : après un long break estival, l’émission de radio Compton Classic est de retour depuis quelques semaines. Fini le dimanche après-midi pour cette nouvelle saison, c’est désormais le jeudi soir de 21h à 23h qu’on retrouvera le Général Alcazar et Vanessa pour faire le plein de rap obscur. Pour écouter, en direct ou non, l’adresse est en revanche toujours la même.

Quelque part, il est sans doute triste de constater que nous sommes beaucoup plus intéressés par la sortie du remix d’un morceau connu depuis plusieurs mois plutôt que par la sortie du dernier album de T.I, le décevant Paperwork. En attendant, le rappeur d’Atlanta a convié un casting de luxe en réunissant Young Thug, Lil Wayne et Jeezy. Un morceau pour partir en guerre.

Après avoir vu Jay Z et Kanye West brandir le drapeau français à Bercy, on s’était demandé si un rappeur français pourrait un jour faire la même chose. Gradur vient de nous prouver que c’est tout à fait possible.

Sur « Free Tha Gang », Shy Glizzy invite Plies pour un des moments forts de Young Jefe, son dernier projet.  La prison à vie, voici le sujet. La rencontre entre le rap mélodique du représentant de DC et le ton brut sans concession du Floridien fait des étincelles, pour finalement rester en tête toute la sainte journée. Plies est souvent considéré à tort comme un taureau mongol, fonçant toutes cornes dehors sur n’importe quelle couleur vive. Il prouve encore ici que son intensité constante n’est pas obligée de froncer les sourcils à longueur de temps et de taper sur tout ce qui bouge. Un rappeur de qualité, on vous dit.  A noter : « Awwsome », le tube de Young Jefe, vient d’être adoubé d’un remix conviant 2 Chainz et A$AP Rocky. On espère voir la carrière de Shy Glizzy décoller par la même occasion. La confrérie des Emo-rappeurs compte maintenant sur lui pour sauver le monde.

Elle vient de Los Angeles, flirte avec brio entre le rap et le chant, bénéficie d’une signature chez Kemosable Records, est tout juste âgée de dix-huit ans et a sorti au mois d’août Purrr!, un premier EP éthéré qui comportait des productions de haute volée de valeurs sûres comme Iman Omari, Evil Needle ou Dream Koala. On attend la suite avec une impatience non dissimulée.

Interview

Nardwuar x Ab-Soul

C’était le seul membre du Black Hippy qu’il n’avait pas encore interviewé. Nardwuar a profité du passage d’Ab-Soul dans sa fière nation canadienne pour parler avec lui des labels créés par son grand-père, de la ville de Carson, et de Jay Z, Joe Budden et Parliament.