Les 25 meilleures productions de Lil Jon
Classement

Les 25 meilleures productions de Lil Jon

Il y a dix ans, avec la sortie de Crunk Juice, Lil Jon parachevait une année durant laquelle il est passée de curiosité sudiste à nouvel abonné au club des superproducteurs. Vous en doutez ? On a même réussi à lister ses vingt-cinq meilleures réalisations.

En 2014, Lil Jon se résumerait presque à deux phrases hurlées sur le bruyant « Turn Down For What » du français DJ Snake. Mais il y a dix ans, Jonathan Smith était bien plus que ça. Un producteur qui avait trouvé un son, une marque de fabrique simple et redoutable. Et un artiste symbolisant Atlanta comme nouveau cœur créatif du rap outre-Atlantique. Une créativité résumée en un mot – et ce n’est ni « yeah ! », ni « what ? », ni « owkay ! » – mais « crunk », un genre à l’énergie redoutable, venu secouer la première moitié de cette décennie 2000.

Jonathan Smith a débuté dans les clubs d’A-Town comme DJ, puis directeur artistique sur le label So So Def, en s’occupant notamment du groupe Xscape et des compilations So So Def Bass All-Stars. En parallèle, il crée son groupe Lil Jon & The East Side Boyz avec Big Sam et Lil’Bo. Sur leurs premiers albums, Get Crunk, Who U Wit et We Still Crunk!, on y trouve des influences sudistes éparses : la bass music d’Atlanta, le bounce de la Nouvelle Orléans, le son militaire de No Limit, le crunk sombre de Memphis, et même quelques incursions du son de la Dungeon Family et du G-funk californien. Il a fallu attendre le bien n