Octogone Le phénomène des battles en ligne

Les confrontations en vidéo organisées par Timbaland et Swizz Beatz sont arrivées à point nommé dans une année où les concerts ont été impossibles. Les deux producteurs préparaient le projet depuis quelque temps et le succès a été au rendez-vous pour ces battles en direct qui opposent deux artistes qui boxent (à peu près) dans la même catégorie et se rendent coup pour coup en jouant les plus belles réussites de leur répertoire. Le format, les règles et la réalisation ont connu des balbutiements entre morceaux qui déroulent trop longtemps, connexion Internet aléatoire des participants et mauvaise qualité du son… Puis les Verzuz se sont affinés au fil de l’année, évoluant du live bricolé à la maison pour aboutir à un plateau réunissant les deux artistes avec décor et organisation plus carrée (comme pour Gucci Mane VS Young Jeezy ou Too Short VS E-40). Tous les affrontements ne se valent pas, mais il y a une excitation presque enfantine à voir deux monstres de la musique se répondre à coups de tubes, comme dans une cour de récré où on débat sans fin pour savoir qui est le plus fort entre deux personnages de manga, où tel coup spécial l’emporte sur telle technique secrète. Le vainqueur est rarement clair, le jugement pas forcément équitable, et au fond, peu importe. Ces battles sont avant tout un prétexte à se remettre des classiques et faire vivre la mémoire d’une musique toujours en mouvement, et c’est tout ce qui compte. — David