Élie Plenel Booba devient lanceur d’alerte

Le 30 mars 2020, Booba sort sur son compte Instagram (à l’époque où il existait encore) une longue vidéo de 26 minutes. Un documentaire sur sa carrière ? Un clip long format ? Non, une vidéo de prévention sur le coronavirus. Intitulée Corona Time, cette vidéo présente Booba depuis sa chambre à Miami, qui réalise des interviews pour sensibiliser son public aux dangers de la pandémie. Absurde sur le papier, le premier épisode n’est pourtant pas totalement ridicule : Booba discute d’abord avec Ben, un médiateur de la ville de Nanterre, puis avec Bernard Squarcini, ex-patron du Renseignement (qui collectionne pas mal de casseroles judiciaires en dehors de notre sujet) et qui fait ici étonnement un travail de prévention assez sobre sur la question. Une initiative plutôt salutaire de la part de Booba, qui ne va pas vraiment durer. Quelques mois plus tard, B2O partagera un extrait du documentaire complotiste Hold Up sur ses réseaux, réduisant nos espoirs de voir en lui le nouveau Michel Cymes du rap français. — Brice