Sept  - AmnésieSept Dans un désert

Extrait de Amnésie

Je compte mes certitudes sur les doigts de la main, je me rends compte que dans un désert titubent mes choix de gamin.

Je rappe car ça m'a heurté les tympans, pas pour flirter tout en grimpant. Ils changent une passion en promotion en l'esquintant. Pour un concert lointain, moyen de locomotion : la fraude à plein temps. J'espère aucun disque d'émeraude même dans vingt ans ; les voix ils les aiment chaudes, les artistes pimpants. En feintant là où le risque et le dilemme rodent j'échafaude un plan, j'envoie ricocher mes rimes dans des crevasses auditives, le néant. J'en vois empocher des primes sans qu'un crevard se motive en créant, des fainéants avancent à pas de géants. La patience n'a pas de cadence, pour un suppléant y a un parrain de major qui réitère des réticences, et un par un ça ressort - c'est le ministère de la démence. Il sert tellement de miss France qu'il perd les distances, vipère majoritaire chez le disquaire, il gère les licences, il flaire les grandes cheubs qui se lancent et se fient aux initiales des prompteurs, finance les médisances du club dominical des tombeurs. D'Universal à Capitol, les talents forment des queues, y a pas d'idole équivalant à une somme si énorme chez eux. C'est vrai que du hip-hop, maintenant, même des flics en écoutent. Si ils te chopent, jamais ils t'expliquent mais ils t'en dégouttent.

Je compte mes certitudes sur les doigts de la main, je me rends compte que dans un désert titubent mes choix de gamin.