Interview 20Syl

Rappeur au sein de la formation instrumentale Hocus Pocus, 20Syl n'en est pas moins reconnu pour ses talents de producteur à travers les nombreuses collaborations auxquelles il a pris part. Il était donc intéressant de recueillir ses impressions sur la production, au regard de sa démarche pour le moins atypique dans la scène rap hexagonale.

20/05/2004 | Propos recueillis par Shadok

Interview : 20SylPROJETS

A : Es-tu tenté par des collaborations avec des artistes hors hip hop ? Si tu l'as déjà fait, pourquoi ?

S : Oui, je pense que toute expérience est bonne à prendre. J'ai déjà fait un essai de remix pour une compile de Cesaria Evora, c'est le genre de projet qui m'intéresse vraiment : amener notre vision de la composition musicale et des arrangements dans d'autres styles musicaux.

A : Remix peu courants en France : exercice tentant ? Avec qui ?

S : Les projets de remix comme le précédent m'intéressent vraiment. J'aimerais aussi refaire des trucs comme ce que j'avais fait sur la remix tape Original Bombattak ou comme l'ont fait les producteurs du Fat Flow Staff sur Bootleg remix.

A : Travail pour BO, publicité, télévision ?

S : Bien sûr, pourquoi pas une pub Audi avec un son de moi. Tu crois qu'ils lâchent des TT pour ça ?

A : Ton point de vue par rapport à un album instrumental ?

S : Quand c'est comme ce que Pete Rock fait, je dis oui ! Faut que je m'y mette d'ailleurs.

A : Ta collaboration rêvée ?

S : D'angelo, Bob James, pleins de musiciens, pleins de rappeurs.

AFFINITES

A : Producteurs fétiches dans le monde ? En France ?

S : Pete Rock, 9th wonder, Primo, Joey Chavez, Jay Dee, D'angelo, Raphael Saadiq, Madlib, Logilo, Skizo, Lartizan, Medhi, Yvan, Nabil, Drixxxé, etc.

A : Morceau parfait : quel MC avec quel producteur ?

S : Pete rock qui fait le son et Premier qui rappe en face A. Premier qui fait le son et Pete rock qui rappe en face B.

A : Ta vision d'une prod parfaite ?

S : Le son qui te fait jumper, rire et chialer, tu vois ?

A : Production dont tu es le plus fier ?

S : Elle est pas sortie... tu connais pas, hé hé ! Sinon dans les sorties, j'aime bien la première version de 'Suzy' de Diam's, l'instru originale (en sortie de sampleur) du morceau de Disiz 'Rap music', le morceau de Fabe 'Stupéfiant' et puis celle de 'Dig this'.

LES ENJEUX DE LA PRODUCTION HIP HOP

A : De nombreux albums sortent sans aucun sample. Entre rejouer une mélodie avec des instruments et sampler en payant des droits, que choisis-tu ?

S : Créer une mélodie avec des instruments !

A : Existe-t-il des nouveaux champs d'évolution dans la production hip hop (construction des beats, genres à sampler...) ?

S : Les champs sont infinis.

A : Considères-tu qu'un sample doit demeurer un mystère ou n'hésite-tu pas à en dévoiler l'origine ?

S : Ça dépend de l'enjeu derrière ; si c'est un truc pas cramé et que la sortie est importante on prend pas de risque à dévoiler les sources.

A : Selon toi, où se situe la limite entre inspiration et pompage de producteurs US ?

S : Il y a pleins de sons que je trouve, et pompés, et mortels, le terme "pompé" est subjectif. A partir du moment où c'est fait avec le cœur et pas pour le commerce, je trouve le "pompage" positif.

A : La France peut-elle s'affranchir du modèle ricain (Havoc, Primo, Swizz Beats, El-P) et inventer un son libéré de toute influence US ?

S : Oui. Il faut juste du temps.

A : Une playlist pour finir, de titres récents ou non, hip hop ou non.

S : Nujabees 'ladybrown'.
Hezekiah feat bahamadia.
Little Brother l'album.
D'angelo "Voodoo" album.
Royce the 59 'hip hop'
Pitch Black 'it's all real'
Calvin richardson 'More than a woman'.
Mike 'histoire de...'
Bunzen 'Microphone Technologie'