Chronique

The Natural Curriculum
EP 0003/4

The Natural Curriculum - EP 0003/4

L'an dernier, nous avions été séduits par le premier projet de Dayse & Aver, sobrement intitulé EP 0001. En 2012, le duo mancunien revient, mais avec du renfort. En effet, tout son crew, The Natural Curriculum, a été convoqué pour la suite des hostilités. L'équipe se compose d'un MC/beatmaker, de trois MCs, de deux DJs et d'un beatboxer. Et c'est à l'unisson que tout ce beau monde s'attaque à EP 0003. Si vous ne vous demandez pas ce qu'il est advenu de EP 0002, vous pouvez passer votre chemin. Sinon, sachez qu'a priori 0002 est plutôt un LP, retardé du fait de la paresse de son auteur, le dénommé Bill Sykes.

Dans EP 0001, Dayse & Aver alternaient entre boom-bap assez classique et passages plus expérimentaux. Pour cette nouvelle sortie, la seconde voie a été clairement privilégiée. C'est une musique complexe et étrange qui est proposée, reposant sur des breakbeats heurtés, des boucles angoissantes et des bidouillages sonores en tout genre. Les influences sont clairement à chercher du côté de la scène indépendante du tournant des siècles (El-P, Dan the Automator, DJ Krush). Mais Aver, auteur de toutes les prods, est très loin du plagiat. Les influences ont bien été digérées, et le beatmaker est parvenu à créer sa propre patte. Et celle-ci est pour le moins efficace : de l'apocalyptique "Epsilon" au cotonneux "Paint of a Man", c'est un sans-faute, marqué par une continuité dans le grain et la teneur, sans qu'un instru ne ressemble à un autre pour autant. Parfois, les breakbeats de Aver laissent place au beatbox de Jam, tandis que les expérimentations des DJs Omas et 13 aux platines viennent encore ajouter à l'atypisme de l'univers sonore. Si de l'autre côté des machines le niveau n'est pas aussi élevé, les MCs font néanmoins leur boulot proprement. Il est facile de distinguer qui est qui, les timbres de voix et les flows étant distincts et se complétant très bien. Du coup, EP 0003 enchaîne les gros titres, entre l'inquiétant "Museum", le percutant "Facial Reconstruction" et surtout le sublime "Paint of a Man". Même si ce dernier morceau n'aura probablement été écouté que par une poignée d'amateurs de rap intello au 31 décembre, on tient là l'une des perles de l'année, à laquelle sa version clipée rendra toujours plus justice que les mots :

Pour EP 0004, Aver a viré ses potes du studio afin de demeurer seul maître à bord. Production et MCing, le garçon s'occupe de tout. Cette escapade en solo est plaisante, même si elle s'avère un ton en dessous de EP 0003. Les couplets s'allongent, les structures se simplifient et les extraits de films ou de documentaires se multiplient, cassant un peu le rythme général. Il reste cependant des moments de génie, comme l'arrivée de la boucle de piano de "Liberton", qui prend une importance croissante pour changer progressivement mais radicalement l'ambiance du morceau. Ne serait-ce que pour ce titre ou pour l'excellent "Dead Fish", EP 0004 se révèle loin d'être anecdotique, même sans renouer avec le niveau de son prédécesseur.

Les espoirs suscités l'an dernier par le projet de Dayse & Aver étaient donc plus que justifiés. Natural Curriculum est un crew qui, pris comme un ensemble ou à travers ses composantes, s'efforce de proposer une approche novatrice et très enthousiasmante de la musique Hip-Hop. On ne peut donc que se réjouir pour la suite, que ce soit avec le LP 0002 réapparu ou, mieux, avec LP 0005 qui verrait à nouveau l'équipe s'illustrer au grand complet.

Télécharger/écouter EP 0003/4 ici.

ó Kiko, 07/11/2012

TRACKLIST

EP 0003

01. 4-Aco (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)
02. Museum (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)
03. Epsilon (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)
04. A Song For Steve Miller (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)
05. Facial Reconstruction (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)
06. Paint Of A Man (Aver-Chalk-Dayse-Sykes / Aver)

EP 0004

01. Green Ox (Aver / Aver)
02. Dead Fish (Aver / Aver)
03. Liberton (Aver / Aver)
04. Mind On Fire (Aver / Aver)
05. Speed Of Dark (Aver / Aver)
06. Clock (Aver / Aver)

CHRONIQUES LIEES