Chronique

Global Platoon
G8 Summit

Global Platoon - G8 Summit
  • Six2Six Records
  • Sortie : 4 juin 2012

Si vous aimez les maxis obscurs de la fin des années 90, les noms "Constant Deviants", "Sparrow the Movement" ou "Bosch" vous parlent certainement. Le blaze "Global Platoon" un peu moins, peut-être. Ce collectif regroupe pourtant les grandes figures du random rap sus-mentionnées ainsi que quelques autres MCs venus de Baltimore. Mis en sommeil pendant une petite douzaine d'années, le crew est réapparu de façon inattendue en 2010, sous la bannière du label Six2Six Records. Après avoir exhumé quelques disques jamais sortis (et notamment l'excellent Concrete Utopia de Constant Deviants), celui-ci a poussé les différents membres de GP en studio pour sortir du matériel frais. S'en est suivie une avalanche de maxis et de mixtapes, histoire que tout le monde se remette en jambes et que l'équipe fasse à nouveau parler d'elle. Cette phase est maintenant passée et les choses sérieuses (re)commencent : pas mal de nouveaux projets ont été annoncés et le premier à voir le jour est ce G8 Summit de Global Platoon au grand complet, annonciateur de l'album G20 Summit.

Ce qui caractérise cet EP c'est avant tout le savoir-faire du collectif. Pas besoin d'instrus rutilantes, de couplets menaçants ou de flows ultra-techniques. Tout ici respire la facilité et la maîtrise. Exit la nervosité de "Streets of Gold", finie l'explosivité de "What You Expect", les garçons sont désormais posés, à défaut d'être totalement apaisés. Les beats chaleureux et atmosphériques de l'Australien Debonair P sont ainsi parfaits pour accueillir le rap tranquille des M.I., Fla Fla, Supreme, Bosch ou Rome. Et c'est par ailleurs un bonheur de retrouver des scratches sur tous les titres. Résulte de tout cela un projet très cohérent et homogène, dont on retiendra néanmoins particulièrement "No Man's Land', " Blackout" ou le mélancolique "Sunrise".

Le disque finit presque par avoir les défauts de ses qualités : les structures des morceaux sont assez semblables les unes aux autres (MC 1, refrain scratché, MC 2, refrain scratché, etc.), et les prods varient également peu, faites de nappes discrètes et boucles courtes. La recette devient, à terme, assez prévisible. Heureusement il s'agit d'un EP, et sur huit titres la formule demeure agréable. Sur long format, il faudra néanmoins proposer plus de diversité pour que l'auditeur ne décroche pas au bout d'une dizaine de plages.

Mais faisons confiance à l'équipe pour proposer un album qui nous satisfera. Avoir su conserver le charme simple de ses grandes sorties passées tout en gardant une certaine fraîcheur est déjà en soi un sacré tour de force, tout comme revenir avec des projets de qualité après un si long hiatus. Prenons donc date pour les prochaines sorties Six2Six et plus particulièrement celles de Global Platoon et de ses composantes. Et si G8 Summit est sorti de façon modeste, en édition limitée et uniquement en vinyle et K7, espérons que pour les albums à venir la discrétion ne sera plus de mise.

Kiko, 01/09/2012

TRACKLIST

01. Showtime (Fla Fla-M.I. / Debonair P)
02. No Man's Land (Fla Fla-M.I.-Bosch-Rome / Debonair P)
03. Playin' for Keeps (M.I.-Rome-Steve Colossal / Debonair P)
04. Sunrise (Bosch-Rome-Supreme / Debonair P)
05. International (Fla Fla-M.I.-The Liberator / Debonair P)
06. Heavyweights (Fla Fla-M.I.-Steve Colossal / Debonair P)
07. Blackout (M.I.-Bosch / Debonair P)
08. Perfection (M.I.-Steve Colossal-Supreme / Debonair P)