Timbaland, le globe digger
Production

Timbaland, le globe digger

Le sampling selon Timbaland est à l’image de son œuvre : touche à tout et un peu imprévisible. Tour d’horizon de ses sources les plus inattendues, de la musique latine au rock britannique.

Beatmaker polyvalent et tout-terrain, producteur avant-gardiste, et artiste peut-être trop gourmand : Timbaland est sans doute l’un des musiciens qui aura le plus marqué son art lors de la décennie passée. De ses débuts avec le trio Missy/Ginuwine/Aaliyah à sa reconnaissance mainstream, tant recherchée, depuis 2007, Timothy Mosley a constamment réussi à marier deux principes contradictoires : l‘évolution et l‘identité. Car celui qui a changé plusieurs fois de formule tout au long de sa carrière est toujours parvenu à garder ce style si reconnaissable, fait de rythmes extraterrestres et irrésistibles, d’accumulations sonores et mélodiques en évitant la surcharge, en bref à faire aventurer le rap au-delà de nouvelles frontières – littéralement.

Si on a souvent salué son talent pour les sonorités synthétiques, le natif de Virginie a quelques fois été farfouiller dans le travail des autres pour créer. Le sampling selon Timbo est à l’image de son œuvre : touche à tout et un peu imprévisible. Entre musique latine, score de film, rock britannique et héritage afro-américain, petit tour d’horizon du talent de digger de celui qui se faisait appeler DJ Timmy Tim.

Missy Elliott feat. Method Man & Redman – « Dog In Heat » (Miss E… So Addictive, 2001)

Missy Elliott feat. Method Man & Redman « Dog in Heat »

J.M. Tim & Foty - “Douala by Night”

Le duo qu’il forma avec Missy Elliott le temps de quatre albums (jusqu’à Under Construction) fut un laboratoire sur-mesure pour Tim. Après les prods funky et épurées de Supa Dupa Fly (1997), les deux larrons de Virginie ont pris tout le monde à contre-pied avec leurs beats en deux temps jouant la fibre orchestrale sur Da Real World en 99. Sorti en 2001, Miss E… So Addictive offrit un nouveau virage à 180°, avec un son plus ample, plus fouillé, expérimental mais accrocheur. A peine l’intro souful passée que débute « Dog In Heat » avec son beat mid-tempo binaire, quelques gimmicks de guitare funky et sa basse aussi ronde que la Missy de l’époque. Cette ligne  de basse est sûrement une des plus fines trouvailles de Timbo : elle provient de « Douala By Night », composition de funk du duo camerounais J.M. Tim & Foty. Endiablée en version originale, elle devient suave et lancinante dans les mains de Mosley. (A noter d’ailleurs que J.M. Tim – Jean-Marie Tiam de son vrai nom – se fait payer une partie de sa retraite en Aveyron grâce aux royalties que lui rapporte ce petit sample !)

Aaliyah feat. Timbaland – « We Need a Resolution » (Aaliyah, 2001)

Aaliyah « We Need a Resolution »

« She was like blood, and I lost blood. Me and her together had this chemistry. I kinda lost half of my creativity to her« . Nous sommes en 2001 et Timbo a appris la disparition tragique d’Aaliyah, star montante du R’n’B grâce à qui les projecteurs commencèrent à se braquer sur lui et Missy, à la fin des années 1990 et l‘album One In a Million. Fort de cette première expérience, la chanteuse rappela le producteur de Virginie pour son album suivant (et le dernier), éponyme. Suivi par l’incontournable et électrique « Try Again », « We Need a Resolution » offrait une ambiance mystique et troublante, combinant des synthés vertigineux façon « Snoopy Track » de Jay-Z à une petite portion de « Tricks of the Trade », tiré de la B.O. du thriller Incognito, signée John Ottman. Avec pour résultat une instrumentation mystérieuse, comme une paraphrase de cette énigme insoluble qu’essaie désespérément de résoudre Aaliyah dans sa chanson.

Fabolous – « Right Now & Later On » (Ghetto Fabolous, 2001)

Fabolous « Right Now and Later On »

The Meters - « Jungle Man »

The Meters - « Just Kissed my Baby »

Placé sur le premier album de Loso, « Right Now & Later Now » est l’un des beats les plus funky de Timbo. Le gimmick de guitare wah wah, le clavinet, le break syncopé : le son renvoie presque au style de ses débuts. Mais pour le coup, c’est à une inspiration antérieure à lui-même que Tim doit ce beat : les Meters. Le break, retravaillé, est emprunté à leur « Jungle Man » et la guitare wah-wah, rejouée de manière frénétique, provient de « Just Kissed My Baby », tous deux présents sur l’excellent Rejuvenation. Ou l’art et la manière d’injecter l’âme du bayou néo-orléanais à un rappeur de Brooklyn.

Ludacris – « Rollout (My Business) » (Word of Mouf, 2001)

Ludacris « Rollout (My Business) »

Africando - « Yay Boy »

Quelque part entre les studios d’Hollywood et ceux d’ATL, Ludacris doit parfois repenser à l’époque où il n’était encore qu’un challenger des grands noms du rap game. Une époque où Timbaland invitait ce jeune premier sur ses albums et où il lui fila une de ses prods les plus monstrueuses: « Rollout ». Rugueux et nonchalant, associant cuivres caliente et synthés épileptiques, l’instrumental du single le plus efficace de Word of Mouf repose sur un échantillon de « Yay Boy », salsa endiablée du combo afro-cubain Africando. La boucle, simplement ralentie, passe en un clin d’œil du sourire caribéen au froncement de sourcils atlante.

Brandy – « I Tried » (Afrodisiac, 2004)

Brandy « I Tried »

Iron Maiden - « The Clansman »

A priori, difficile de trouver des points communs à Brandy et Iron Maiden. Et pourtant… Produit en majorité par le duo Timbaland / Larry Gold (mythique arrangeur soul de Philadelphie), Afrodisiac est surement le meilleur album de la diva R’n’B. L’un des sommets de ce disque est « I Tried », mid-tempo langoureux et mélancolique où Timbo mêle les accords de guitare (plutôt doux pour le coup) du « The Clansman » des métalleux anglais aux cordes de l’orchestre de Gold. Un essai pour le moins réussi.

Timbaland & Magoo feat. Sebastian – « Indian Flute » (Under Construction, Part II, 2003)

Timbaland & Magoo feat. Sebastian « Indian Flute »

Toto la Momposina - “Curura”

C’est ce qui s’appelle une belle entourloupe. Celui qui nous avait habitué depuis « Big Pimpin' » aux mélodies orientales (façon ambiances de harem plutôt que lieux saints) sort en deuxième single du Under Construction II un « Indian Flute » jouant à fond sur les clichés bollywoodiens. Pourtant, difficile de résister à cette boucle de flûte minimaliste et envoûtante. Vous pensez au Taj Mahal ? Vous avez tout faux: la flûte indienne n’est pas à chercher en Asie mais en Amérique du Sud, chez la chanteuse colombienne Toto la Mamposina. Erreur façon Christophe Colomb ou détournement volontaire ? Vu le flair du type, on l’imagine mal confondre Toto avec Tata.

Fermer les commentaires

15 commentaires

Laisser un commentaire

*

* Champs obligatoire

  • French Corleone,

    Pour moi la meilleur instru de Timbo c’est « Don’t Know what to tell ya3 d’ Aaliyah

  • locko018,

    excellent « produire » brandy avec iron maiden! que cet homme est fort…

  • Boebis,

    Post très très intéressant. Pour rajouter mon grain de sel comme Sunra, pourquoi ne pas avoir cité le fameux son de bhangra de Get Ur Freak on?

  • Zanti,

    Dope. Ca redevient bien, ce blog ; )

  • Raphael,

    Ha ça m’a interpelé ce sample de Fela, du coup j’ai été le chercher sur la toile :

    Fela Kuti – ‘Colonial Mentality (Part One)’
    http://www.youtube.com/watch?v=c-mUy6Mvm5E

    Excellent ! Merci pour le tuyau !

  • sunra7,

    Pas mal. Ce type est décidément pêté dans le bon sens du terme. La plus emblématique pour moi n’est pas cité ici.Il s’agit de « Watcha Gonna Do » sur Miss E … so addictive qui reprend le « Colonial Mentality » de Fela.Un monument!

  • Flo,

    Yeees j’ai vu ça, merci !

  • Raphael,

    @ Flo: c’est bon le son est revenu ;-)

    Merci pour vos retours !

  • borsalino,

    Timbo The King ! 

    … et ceci jusqu’à Shock Value.

  • midi,

    sè de lux

  • Flo,

    Bon billet! Seul souci, je n’arrive pas à écouter les morceaux mis en écoute, je ne sais pas si ça vient de mon ordi, mais sur les autres billets du blog ça marche.

  • Nemo,

    Très bon post Raphael, super documenté. Pour une première, c’est une réussite !

  • Béquilleur,

    Super billet Raphael, je l’ai trouvé instructif. Avoir du Maiden sur l’Abcdr c’est pas tous les jours.

  • nodey,

    interessant !

  • Dee,

    Un Génie !